Le luxe de l’exception



Coup de tonnerre dans le petit monde des amateurs de sable blanc, de coraux, de villas de luxe et d’accueil d’exception : les Maldives ont annoncé la construction d’hôtels 3 étoiles, pour ouvrir la destination à un tourisme de moyenne gamme. La fin d’un monde exclusif ?

Pas question de brader les Maldives, ce sont au total 60 îles qui pourraient être ouvertes à l’hôtellerie 3 étoiles, a expliqué au salon mondial du tourisme de Londres le Dr Ahmed Ali Sawad, Ministre maldivien du tourisme. Soixante sur 1190, c’est peu effectivement, mais les dangers ne sont pas là, ils résident dans une gestion d’image. Jusqu’ici les Maldives ont joué la carte de l’exceptionnel, de l’unique. Tout comme les Seychelles qui, elles, affirment obstinément leur volonté de rester exclusives, avec 4 étoiles minimum pour leurs installations hôtelières. Les Seychelles ont ainsi fait le pari de ne s’adresser qu’aux clientèles aisées voire luxueuses. Les Maldives, elles, se rapprochent des choix de l’île Maurice qui, depuis deux ans, a ouvert son ciel à des charters triés sur le volet et des installations de clubs 3 étoiles. Une révolution pour les Maldives? Non. Un changement de cap, certainement.

L’archipel accueille depuis la fin octobre des charters venus de Londres et compte exploiter ce créneau le plus vite possible. Deux cents îles sont aujourd’hui inhabitées dans l'Archipel, ce sont quelques unes d’entre elles que le gouvernement compte exploiter et le Ministre a annoncé la première ouverture en 2011. En diversifiant leur offre, les Maldives risquent-elles d’y perdre plus qu’elles n’y gagneront ?
Aujourd’hui le premier danger réside surtout dans la protection de l’environnement : les dernières constructions, luxe ou pas, se sont faites à coup de béton, au détriment des coraux. Si les nouvelles installations se font de façon plus raisonnable (raisonnée), ce sont les poissons, en tous cas, qui y gagneront. Le luxe, parfois, ce n’est pas l’exclusivité, mais la qualité de l'environnement !

Annie Fave

Mercredi 11 Novembre 2009
pub
pub