vacances pratiques


Version imprimable

La vie de Pacha




On y prend goût, à se faire servir. Petit ou grand hôtel, il n’est jamais désagréable de trouver le lit tout fait, voire le petit déjeuner au lit, et au retour à la maison, c’est souvent la soupe à la grimace. C’est bien ce qu’on pensé Monsieur et Madame Davidson : leur petit hôtel, ils l’ont adopté depuis 22 ans.

C’est par hasard qu’ils ont découvert le Travelodge, en allant visiter une vieille tante loin de chez eux. Pour les vacances, l’année suivante, ils ont choisi un autre établissement de la même marque, à Newark. La chambre 1, avec vue sur le parking, était tellement bien que malgré la propriété d’un appartement dans la région, petit à petit, ils s’y sont installés définitivement. Ce qui les a conquis ? Pour 90 livres par semaine (environ 135 euros), le personnel de l'hôtel leur lave leur linge et leur fait leur lit. Bien moins cher qu’une femme de chambre ! D’autant que ce sont des fûtés, les Davidson : comme ils réservent 12 mois à l’avance (et pour cause !), ils ont des tarifs réduits ! Ils traversent le parking pour aller prendre leurs repas dans les restaurants du coin. Bref, des piliers d’hôtels ! Le personnel s’est habitué : une femme de chambre, toujours la même, s’occupe d’eux. Et quand ils partent en vacances, c’est toujours dans la même chaîne. Indéracinables, qu’on vous dit ! A 70 et 79 ans, ils coulent des jours paisibles.
Heureusement pour Travelodge, ce couple fidèle est une exception, parce que si tous les clients voulaient transformer l’hôtel en maison de retraite, il n’y aurait plus de place pour les clients plein pot ! Pas rancunier, remarquez, l’hôtelier : il a rebaptisé la chambre 1 « Suite des Davidson ». Il faut dire que comme pub… on fait difficilement mieux !

Annie Fave
af@vacancespratiques.com



Mardi 11 Septembre 2007