vacances pratiques


Version imprimable

La tentation du repli




Une grande campagne «Visiter le monde» est lancée : à grand renfort de publicité télévisée et Internet, il s’agit de convaincre les voyageurs de prendre l’avion pour aller à la rencontre des autres. Le plus surprenant, c’est que cette campagne va se dérouler… au Japon. Le cliché des hordes de japonais débarquant en Europe avec l’appareil photos autour du cou est quasiment terminé : les jeunes restent chez eux, devant Internet !

L’industrie japonaise du voyage est inquiète : le nombre de touristes quittant l’Archipel, après avoir un peu progressé en 2006, a de nouveau chuté en 2007. Depuis les attentats terroristes de 2001 puis l’épidémie de SRAS en 2003, les Japonais ont tout simplement perdu l’habitude de voyager. Presque 18 millions de touristes avaient quitté le pays du soleil levant en 2000, pas plus de 13,3 millions en 2003, pas beaucoup plus depuis. Et ce n’est pas le niveau du Yen, mal placé face à l’Euro, qui va les engager à redécoller. Ni le cours du baril, qui rend le moindre départ de l’île coûteux, en particulier pour un long voyage vers l’Europe !
Le manque de moyens n’est pas seul en cause, selon les professionnels japonais du voyage, ils ont identifié aussi le manque de temps, et surtout le manque d’envie. Les jeunes japonais passent de plus en plus de temps à surfer sur Internet ou à rester devant leur télévision, ce qui les dissuaderait de fréquenter le monde par eux mêmes ! Ni une ni deux, branle-bas de combat général, un comité spécial a été mis en place par JATA (l’Association des agents de voyage au Japon) pour valoriser les aéroports locaux qui font des vols internationaux et s’adresser aux jeunes et aux entreprises, pour leur parler d’expériences nouvelles. Banzaï !*

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

* en Japonais 万歳, littéralement «dix mille ans», soit «longue vie»

Mardi 17 Juin 2008