vacances pratiques


Version imprimable

La seconde vie des Maldives




C’est une grande première : les Maldives ont ouvert la première ambassade virtuelle dans le monde de Second Life. Inaugurée très officiellement lors d'une cérémonie à Genève, elle devrait notamment servir à «fournir des informations sur le pays». Un membre de l'Ambassade (réelle, elle) sera chargé de faire vivre son avatar et de le faire interagir avec les internautes.



Les Maldives ont trouvé le moyen de se faire une bonne publicité : l’Archipel a en effet coiffé au poteau de nombreux pays comme la Macédoine, les Philippines ou la Suède, qui avaient annoncé leur intention d'ouvrir des représentations cybernétiques. Il est le premier à participer officiellement à Second Life, ce monde virtuel que les internautes font vivre à leur manière sur la toile. Mieux, les Maldives prennent une nouvelle dimension en offrant la possibilité aux internautes de faire ce qu’ils ne feraient pas forcément dans la «vraie vie»: à toute heure du jour et de la nuit, ils peuvent se rendre à l’Ambassade (virtuelle), située dans le «quartier diplomatique» de «l’île diplomatique», et obtenir toutes les informations historiques, économiques et touristiques concernant l’Archipel. Une façon comme une autre de préparer son voyage ou de rêver un peu.
Aujourd’hui, je vais donc envoyer mon avatar (mon personnage virtuel) se renseigner sur la démarche à suivre pour obtenir un visa. Mais demain (enfin, dans un futur pas si lointain), il pourra même remplir les documents officiels à ma place! Faire ces démarches administratives en jouant, et sans passer par la case «file d’attente de trois heures», je dis oui… Mais si jamais mon fiancé me propose un jour de «Partir aux Maldives», je lui demanderai de préciser sa pensée. Les vacances virtuelles, très peu pour moi !

Coralie Pascaud
cp@vacancespratiques.com



Mercredi 23 Mai 2007