vacances pratiques


Version imprimable

La paille et la poutre




Le Britannique est mal élevé. C’est simple, il ne dit plus ni bonjour, ni s’il vous plaît ni merci. Il crache par terre, et comble du comble, il essaie de doubler dans la file d’attente. My godness, l’éducation fout le camp !!

Inutile désormais d’envoyer les enfants en Grande-Bretagne pour leur donner une bonne éducation. Au mieux, ils baragouineront quelques mots d’anglais toujours utiles, mais pour le reste, terminé ! Et ce n’est pas moi qui le dit, mais les britanniques eux mêmes. Alors que, traditionnellement, ils prétendaient incarner l’éducation et la bienséance, le bon goût et pour tout dire, le chic anglais, voilà qu’une enquête réalisée pour la chaîne ITV1 révèle que selon 86,2% d’entre eux, tout cela est bel et bien perdu depuis belle lurette. Plus question de faire la queue de manière disciplinée pour attendre le bus, ou de céder sans hésitation son siège aux personnes âgées ou aux femmes enceintes dans les transports publics. On ne tient plus la porte aux dames, on ne dit ni bonjour, ni s’il vous plait ni merci. Et 56,5% des 2.800 personnes interrogées dans cette étude estiment désormais que les mauvaises manières sont le principal problème du pays. Le crachat est l'acte le plus irrespectueux pour 27,6% d'entre elles, devant le juron (20,2%), puis le fait de dépasser les autres dans une file d'attente, de parler bruyamment au téléphone. Pour la plupart des personnes interrogées (90% d’entre elles, mêmes !) les parents sont désormais incapables de transmettre les règles basiques de savoir-vivre. Pfff, tout fout le camp, ma bonne dame, même l’éducation. Même british. Mais bon, ce sont les autres, n’est ce pas ? C’est sûr, l’enfer, ce sont les autres.

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Dimanche 18 Mai 2008