vacances pratiques


Version imprimable

La fin du tout ou rien




Bonne pioche ou mauvaise pioche ? Question cruciale pour tous les amateurs de charme dans les maisons d’hôtes ! Par un flou juridique artistique, beaucoup d’amateurs côtoient encore les professionnels dans un secteur resté jusqu’ici un peu informel. Pas pour très longtemps: les « chambres chez l’habitant » ont jusqu’au 31 décembre pour déclarer leur activité en mairie et se mettre en conformité avec le Décret adéquat.

Du meilleur et du pire, jusqu’ici tout était possible dans les « Maisons d’hôtes ». Il y a bien des labels et des livres pour lister les professionnels du logement chez l’habitant, avec des normes et des règles à respecter pour obtenir la bonne pancarte à accrocher sur la porte. Mais en période de pointe, on oublie livres et classements et la très bonne surprise peut succéder à la pire en tournant la clé dans la serrure. Beaucoup d’amateurs ont cru pouvoir rentabiliser la maison de famille en ouvrant leur lit cabossé au voyageur, sans respecter aucune règle ni même se mettre en règle vis à vis du fisc. C’est fini ! Les Directions de la concurrence et de la consommation vont avoir du pain sur la planche au début de l’année, car il va falloir vérifier l’application d’un décret paru au Journal Officiel fin août. Les propriétaires de maisons d’hôtes ont en effet jusqu’au 31 décembre pour s’enregistrer et respecter quelques normes. Ainsi la chambre d’hôtes est définie comme un meublé chez un particulier. Il se doit d’inclure dans les services un petit déjeuner, donner accès à une salle de bain et des wc, être en règle avec les normes d’hygiène et de sécurité, et le ménage fait quotidiennement sans frais supplémentaires. Sinon, ce n’est pas une chambre d’hôtes mais un boui-boui, non reconnu par le décret n° 2007-1173, là. Ouf ! la maison d’hôtes va peut-être pouvoir gagner ses lettres de noblesse, et les loueurs sérieux ne plus avoir honte de certains de leurs confrères indignes. Que du bon pour les prochaines vacances!

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mercredi 7 Novembre 2007