La Suisse latine

L'aéroport de Genève s'inquiète: 95% de ses voyageurs tentent de passer des liquides en fraude en cabine!



Les Suisses seraient-ils gagné par la contagion latine? Alors qu'au départ de Zurich les passagers se montrent extrêmement disciplinés, ceux qui embarquent à Genève ont tenté toute la semaine dernière de contourner les dernières mesures de sécurité sur les gels et liquides en cabine. La nouvelle réglementation interdit quasiment ces produits...et les voyageurs ont massivement tenté de les passer quand même, allant jusqu'à dissimuler des flacons dans leurs chaussettes!!

Manque de civisme ou d'information? L'aéroport affirme avoir multiplié les affiches d'information. On en concluerait presque que les suisses sont donc entrés dans la norme européenne du mauvais esprit: les services de sécurité ont rempli plus de 130 grands sacs de produits confisqués à des passagers au cours de la semaine écoulée. Les vérifications ont entrainé jusqu'à 40 minutes de retard sur certains vols. Depuis le 6 novembre, les liquides, les crèmes ou les gels doivent être placés dans les bagages enregistrés en soute, ou, sous certaines conditions, dans des sacs plastiques transarents quand on veut vraiment en disposer en cabine..

L'aéroport envisage d'embaucher pour accélérer le rythme, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour l'emploi. Mais il faudra alors augmenter les taxes d'aéroport, pour payer les nouveaux salariés.
A défaut d'avoir consulté les passagers sur la pertinence des nouvelles mesures, peut être faudra t-il une "votation" pour demander aux Suisses ce qu'ils pensent de ces augmentations?

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mardi 14 Novembre 2006
pub
pub