L'Okavango à cheval, la savane africaine au pas ou au galop

L'immersion débute par un superbe survol des méandres de l'Okavango en petit avion afin d'accéder au campement luxueux perdu dans le delta. Chaque jour, galops enivrants garantis dans la savane inondée aux côtés d'une faune immensément variée, des éléphants aux girafes en passant par les hippopotames et les léopards... le must du safari à cheval pour cavaliers confirmés.



L'Okavango à cheval, la savane africaine au pas ou au galop
L'Okavango est considéré par tous comme le sanctuaire de l'Afrique. Ce safari à cheval imaginé par Cheval d'Aventure se déroule sur 10 jours, dont 7 de safari à cheval. Il permet une approche complice, grâce au cheval, du delta du fleuve Okavango, univers d’eau, de végétation luxuriante et de vie sauvage. La diversité des habitats retient une immense variété d’animaux : éléphants, girafes et zèbres, koudous, buffles et impalas, et aussi guépards, léopards ou lions. Le must du safari à cheval !

Les Points forts:
o La rencontre à cheval de la grande faune africaine : concentration exceptionnelle d'éléphants, girafes, antilopes, buffles...
o De nombreux galops enivrants dans le delta inondé
o Les paysages tropicaux luxuriants
o Le superbe survol du delta pour rejoindre le camp (2 x 30 min de vol).
o Le confort exceptionnel du campement.
o Les safaris en pirogue ou à pied qui sont également proposés.

L'arrivée se fait par avion à Johannesbourg, suivi d'un saut de puce domestique pour arriver à l'aéroport de Maun au Botswana et avion taxi jusqu'à Molapo (30 min), au coeur du delta de l'Okavango, puis transfert final en véhicule jusqu'au camp permanent de Macatoo établi dans un lieu paradisiaque en lisière de forêt près d'une vaste lagune. La ntature, faut la gagner ! Si votre horaire de vol le permet, le premier contact avec les chevaux se fait dès la fin d'après midi et sortie à cheval jusqu'au coucher du soleil. A tout moement, il est possible d'observer les animaux fétiches de l’Okavango: les cobes lechwes, de gracieuses antilopes qui franchissent les étangs au galop dans un feu d’artifice d’éclaboussures. Dans le programme quotidien, il y a le déjeuner au champagne sous un baobab, l'après-midi se passeen chevauchées à travers le bush et les plaines couvertes de figuiers étrangleurs et de mopane où l'on rencontre de nombreuses girafes et de plus timides antilopes. Il y aura une plaine inondée, où l'on surprendra certainement quelques familles de babouins qui s'amusent. En période d’inondations (en principe de juin à octobre) c’est le plein épanouissement des nénuphars et de jonc. Magnifique. Après le dîner, il y aura parfois un safari en véhicule, pour observer les espèces nocturnes. Les chevaux sont des hanovriens, trakehners, anglo-arabes, arabes-barbes, énergiques et sûrs, qui n’hésitent jamais à galoper dans les lagunes ou à approcher les animaux sauvages (selleries anglaises). Attention, les cavaliers qui ne montent pas régulièrement doivent absolument se remettre en selle avant le safari. Partir à la rencontre de cultures et de mentalités différentes implique une acceptation de ces différences… et leur respect.

Offre spécial Coupe du Monde de Cheval d'Aventure : baisse de tarif exceptionnelle pour votre safari en Juin 2010: à partir de 3050 €

Jeudi 6 Mai 2010
pub
pub