vacances pratiques


Version imprimable

Juge et partie ?




Ce qu’il y a de bien avec les américains c’est leur sens aigu de l’ordre. Y compris dans l’univers des sites de voyage. Dernier bousculé, Tripadvisor, montré du doigt par les associations américaines de voyageurs (et la presse) qui s’étonnent que les offres hôtelières qui apparaissent les mieux notées sont celles, étonnamment, revendues et proposées en accès direct par… Expédia ! La maison mère du site Trip Advisor.

Peut-on être juge et arbitre en étant analyste et vendeur de voyages ? C’est en gros la question que posent les internautes américains soucieux qu’un avis indépendant le soit vraiment. De fait, en tapant « N°1 » sur certaines destinations, les établissements qui apparaissent sont loin d’être les références de l'endroit demandé. Leur seul intérêt : être directement accessibles à la vente sur le site d’Expedia. Et alors ? Cela change t-il l’avis de Monsieur tout le monde ? Beaucoup d’utilisateurs et de journalistes américains spécialisés sont convaincus que oui même si, dans la réalité, Tripadvisor a l’intelligence de proposer d’autres agences de vente en ligne qu’Expedia. Il est ainsi possible d’acheter un hôtel via «hotels.com» ou des vols via Easyjet.
Seul bémol, la recherche d’un Paris/Rome (effectuée hier soir à 16h40) sur le moteur de vols de Tripadvisor donne le choix entre Expedia et Delta (il est connu que c’est la compagnie la plus adaptée en vanat de Paris pour la desserte de Rome). «Expedia, combien de Boeing ? », aurait pu demander Staline en son temps.
Bref l’affaire est donc lancée. Connaissant mes confrères américains, elle devrait enfler rapidement. Elle aura pour seul intérêt de dévoiler des dessous économiques bien loin des attentes du visiteur de base.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Lundi 8 Octobre 2007