Jamais content !

On rêve parfois pendant des semaines d'étendues blanches, de skis aux pieds et de vin chaud dégusté au coin du feu, et quand la neige pointe le bout de son nez, la catastrophe est presque nationale. Jamais contents!



La vie est mal faite. Au printemps, on rêve d'escapade ensoleillée, de maillots de bain et de plage. Mais quand le soleil arrive, combien protestent contre les coups de soleil, la promiscuité sur les plages et la chaleur! La neige fait manifestement le même effet: alors que les stations annoncent les premières poudreuses et se réjouissent des ouvertures des pistes, les râleurs donnent encore de la voix. Il est vrai que l'abondance a été pour le moins excessive sur certaines routes et on peut comprendre que les coupures d'électricité ne soient pas franchement une réjouissance. De là à prendre des airs meurtris de pleureuse, il y a une marche que de nombreux présentateurs TV ont franchi, transformant les flocons en fin du monde. Halte là, vive la neige! Manteaux blancs et grands frais annoncés sur les montagnes, de nombreuses stations vont pouvoir ouvrir leurs pistes dès ce week-end, ouvrant le ban d'une saison qui s'annoncent sympathique.

Le blanc vous donne la nausée, vous rend neurasthénique ? Notre reportage vous donnera des idées de soleil: aux Maldives, à Maurice ou Madagascar, les tentations sont diverses et chaleureuses. Il faut parfois casser un peu la tirelire, mais quel bonheur, le grand soleil d'hiver! Porte-monnaie plus serré, nous irons simplement dans la Manche ou peut-être jusqu'à Londres, admirer Gauguin, qui parle comme personne de soleil et de vahinés. Il saura nous inspirer de nouveaux départs...

Anne Le Goff

Vendredi 3 Décembre 2010
pub
pub