Israël : soyez « conforme »

Si vous allez en Israël et que vous ne souhaitez pas passer 1h30 dans les mains de quatre « chargés de sécurité » différents avant de prendre (ou de rater) votre avion, surtout, soyez conforme.



Si vous êtes journaliste, vous n’êtes pas dans la norme. Si vous êtes juif et marié à une non-juive, vous n’êtes pas dans la norme. Comment, vous n’appartenez pas à une communauté en France ? Décidément, vous n’êtes pas conforme. Si vous dites que oui, vous aimez voyager, y compris dans des pays arabes comme le Maroc ou l’Egypte, aïe, vous aggravez votre cas. Vous vous êtes déplacé en Israël et vous avez rencontré des gens : vite, leurs noms et leur numéro de téléphone, pour vérifier qui et pourquoi vous les avez rencontrés. Vous râlez, vous expliquez que ce ne sont pas des méthodes : c’est simple, vous êtes antisémite.
C’est sûr : « Vous ne comprenez pas que c’est pour garantir votre sécurité que tout cela se fait ». Et pour cause : comment expliquer ce questionnement pour simplement quitter le pays. Où est le danger ? Zèle ou mensonge d’état ? Sortir d'Israël tient du miracle. De fait, il est plus facile de voyager au Qatar, à Dubaï, en Egypte, au Maroc, en Tunisie, en Libye, en Syrie… qu’en Terre Promise !
Bref, Israël multiplie les campagnes de communication pour tenter d’améliorer son image, mais accumule les bévues et les interrogatoires au moment du départ… annulant du même coup tous les efforts réalisés par les interlocuteurs pendant la visite. Tant pis si ce n'est pas "politiquement correct" mais force est de constater que le pays n'est à recommander qu'aux voyageurs militants. Dommage pour les autres !

Marcel Lévy
ml@vacancespratiques.com

PS : Que dire de ce pauvre voyageur britannique, résidant en France, venu lui aussi passer 4 jours à Jérusalem, une ville qu’il adore. Et pour la deuxième fois ! Voilà un comportement éminemment suspect. Sanction : 1h30 d’interrogatoires et contre-interrogatoires….

Lundi 19 Juin 2006
pub
pub