vacances pratiques


Version imprimable

Il n’y a plus de saison !!




C’est la rengaine à Paris : c’est quoi, cet été pourri ? Avec un temps de 11 novembre, on n’a qu’une envie : prendre son maillot et partir vite. Cap au Sud ! Mais attention, au Sud, il peut faire froid…


Grisaille et flotte, les vacanciers du Nord de la France font grise mine, et ceux qui préparent leurs valises sont prêts - quand ils le peuvent - à changer de destination. Un regard sur la carte météo de la télévision ne donne qu’une idée : aller vers le Sud. Il semble bien que seul le bord méditerranéen de l’Hexagone échappe à ce temps de novembre. La Bretagne risque encore de faire les frais de la météo. Sud, donc. Provence et cigales, Perpignan et petit vin d’Oc… Les derniers gîtes disponibles s’arrachent à prix d’or. Dans cette tentation sudiste, il y aura sans doute des records de fréquentation battus côté Italie ou Espagne, et quelques piquets de tente emmêlés sur la Costa Brava… Gare aux prix ! Avec l’Euro, les comparaisons sont faciles et les excès d’aujourd’hui risquent de se payer demain !
Sud donc, mais pas trop: pour la première fois depuis 1918, Buenos Aires est sous la neige, La Paz (Bolivie) est coupé du monde, aéroport et routes bloqués par les congères, l’Uruguay tourne aux alentours de zéro degré et le Chili a vu son thermomètre flirter avec les –18 dans le centre du pays. Même si c’est l’hiver austral, on atteint là des records. Dire qu’on parle de réchauffement climatique…

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mardi 10 Juillet 2007