Histoire d’en rire…



Pas de doute, l’humour anglais fait toujours recette surtout lorsqu’il se conjugue sur le mode de la dérision et qu’il ne concerne pas les sujets de sa très gracieuse majesté. J’en veux pour preuve ce bêtisier diffusé par Visit Britain, l’office de tourisme de Grande Bretagne, qui regroupe les questions les plus stupides posées par les touristes aux agents de comptoir de l’organisme d’accueil. « Le Pays de Galles est-il fermé pendant l'hiver ? » « A quelle heure le monstre du Loch Ness fait-il surface ? » ou encore « Où puis-je changer mon argent en euros anglais ? » sont quelques-unes des interrogations qui ont le plus marqué les esprits.

Certaines questions sont d’ordre très «pratique» : « Quel est le prix d'entrée pour Brighton ? » (une ville balnéaire du sud de l'Angleterre, pour ceux qui l’ignoreraient), « Y a-t-il des virages sur les routes là-bas, ou sont-elles toutes droites ? » ou encore « Edimbourg est-il dans Glasgow ? »… D’autres ont trait à l’histoire et la culture du pays. Ainsi un touriste a-t-il un jour demandé quand avait lieu la relève de la garde devant la Maison Blanche. Un autre a voulu savoir pour quelle raison absurde le château de Windsor, demeure de près de 1000 ans d’âge, avait été édifié près de l’aéroport d'Heathrow.
Certaines enfin, et c’est tout à fait compréhensible quand on voyage, concernent les transports. Parmi nos préférées : « Quelle est la ligne de métro qui permet de rejoindre Edimbourg (Ecosse) à Londres ? » ou encore « Quel bus doit-on prendre pour aller des Iles Orkney aux Iles Shetland ? »…. Mais loin des questions purement touristiques, la Palme revient sûrement à cette interrogation dont on sent, vous en conviendrez comme moi, la portée hautement métaphysique : « Le centre touristique a-t-il en sa possession des informations sur Samatha Fox ? »
On se moque, on se moque… Mais peut-être, avant de rire trop fort, serait-il intéressant de savoir par quels touristes ces questions ont-elles été posées... Dans un souci de discrétion, Visit Britain n’a pas souhaité diffuser la nationalité de ces visiteurs fort cultivés. Dommage.

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com



Mardi 16 Janvier 2007
pub
pub