Harry Potter dans l’avion ?

Un peu plus et ça en était fait ou presque du dernier tome des aventures du célèbre petit sorcier.



J. K. Rowling, l’auteur du best-seller raconte sur son blog comment, au cours du mois d’août, elle a faillit ne pas embarquer à bord d'un vol qui reliait New York à Londres simplement parce qu'elle refusait d'enregistrer en soute le manuscrit du prochain Harry Potter. Loin de céder aux contrôleurs américains, pourtant virulents en ce moment, la romancière britannique a finalement obtenu de voyager en compagnie de son manuscrit « attaché par des élastiques » ! Nous voilà rassurés. Imaginez en effet le drame si le point final d’une histoire qui tient en haleine le monde entier depuis plusieurs années avait fini sur la liste des objets perdus de l’aéroport d’Heathrow. Pire encore, le texte aurait pu être volé. S’en serait alors suivi une faramineuse demande de rançon qui aurait mobilisé les autorités et les médias du monde entier… Bref un drame à côté duquel les mesures de sécurité des aéroports américains et britanniques depuis la découverte le 10 août d'un complot présumé contre des avions de ligne fait figure de blague Carambar ! Enfin, tout est bien qui finit bien. Harry Potter a retrouvé ses pénates londoniennes sain et sauf. Pour info, si les contrôleurs américains avaient été plus stricts, J. K. Rowling aurait finalement pris le bateau… Avec le manuscrit accroché à une bouée probablement…
Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Jeudi 14 Septembre 2006
pub
pub