Excès de vitesse



Pas raisonnable, le Père Noël : selon une très sérieuse étude suédoise, il va devoir se déplacer avec ses rennes à la vitesse de 5 800 km par seconde s’il veut pouvoir livrer ses cadeaux aux enfants du monde entier. De quoi récolter une belle amende pour excès de vitesse ! Coup de chance, il échappera cette année à la surtaxe pour décollage nocturne.

Si on part du principe que les enfants du monde entier et de toutes religions vont recevoir un présent dans la nuit du 24 au 25 décembre, ce sont quelques 2,5 milliards d’arrêts que le père Noeël va devoir faire dans la nuit. C’est ce qu’a calculé très sérieusement la société suédoise de consultants Sweco en estimant qu’il y a en moyenne 48 habitants par kilomètre carré sur la planète et que 20 mètres séparent chaque domicile. Qu’est-ce qu’il fait faire comme efforts intellectuels, tout de même, ce Père Noël ! Presque aussi fort que l’autorisation très officielle de survol donnée chaque année le 24 décembre par les autorités fédérales américaines. Sweco risque aussi de provoquer la colère de toutes les communes de Scandinavie qui organisent actuellement des villages du Père Noël, car la société affirme très doctement que le Père Noël gagnerait à déménager et à s’installer au Kirghizstan, en Asie centrale, pour réaliser tous ses déplacements de façon optimale et perdre le moins de temps à se déplacer. C’est ainsi qu’il disposerait de 34 microsecondes pour chaque arrêt, c'est à dire pour glisser par la cheminée, déposer ses paquets et repartir aussi vite sur son traîneau. Ce qui ne va pas laisser beaucoup de temps pour les bisous aux enfants.
En atten dant de déménager, il va aussi falloir qu’il profite bien de cette dernière année sans taxe, le Père Noël. Car avec la taxation instaurée contre le bruit le soir (oui, celle qui est censée dissuader de décoller à ces heures là), l’année prochaine, chaque décollage entre 18h et 22h va lui coûter bonbon ! S’il est considéré comme un A 340, 345 € le décollage. Si on le prend pour un B 747-400 plus bruyant, ce sera 4392 €. Tant pis pour lui si c’est l’horaire qui lui est imposé : il n’aura qu’à mettre une tirelire dans ses petits souliers. La Mère Noël se montrera peut-être compréhensive.

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Mercredi 5 Décembre 2007
pub
pub