En bien comme en mal, l’important, c’est qu’on en parle !

Voilà bien un sujet qui ne sera pas passé inaperçu dans le monde du tourisme ces derniers temps.



L’Ecocomparateur de Voyages Sncf.com a fait couler beaucoup d’encre du côté notamment des transporteurs aériens qui réfutent haut et fort, Jean-Cyril Spinetta, pdg d’Air France KLM en tête, le côté moins polluant du train par rapport à l’avion ou à la voiture…
Sur notre site également, vous avez été nombreux à réagir sur le sujet. Sans parler du blog mise en place sur le site même du voyagiste qui suscitent de multiples commentaires. Mais passons. Loin de moi l’idée de prendre partie dans un sens ou un autre. Même si j’ai naïvement tendance à penser qu’un train pollue moins qu’un Boeing 747, je ne rentrerai pas dans un débat d’expert. Je me contenterais en revanche de saluer ce qui restera comme un astucieux « coup de communication »….

Car si l’idée est contestable sur le fond, chapeau bas sur la forme pour le bruit qu’elle suscite. Unanimement relayé par la presse, l’Ecocomparateur est également soutenu par une campagne d’affichage drôle aux messages malins (« Marre de l’avion, l’avion quotidien », « Elle se maquille comme un train volé » et j’en passe). Elle a par ailleurs le mérite d’alimenter un débat, celui de la préservation de l’environnement, très prisé et très tendance (et pour cause hélas ! ) ces derniers temps. Bref de surfer intelligemment sur l’air du temps. Et de positionner VoyagesScnf.com comme un précurseur dans son domaine… Que demander de plus ?
Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Mercredi 25 Octobre 2006
pub
pub