vacances pratiques


Version imprimable

Du Cap à Sun City




Difficile de conseiller aux voyageurs de se rendre en Afrique du Sud aujourd’hui : malgré la beauté des chutes du Zambèze, les ressources des réserves animalières ou la vision magique des baleines au large du Cap, le pays ajoute aujourd’hui des attaques xénophobes à une criminalité galopante. Donner du temps au temps ?

Non, le Quai d’Orsay n’a pas inscrit l’Afrique du Sud sur la liste noire des pays à oublier de visiter actuellement. Mais les violences xénophobes qui ont lieu depuis la semaine dernière dans les townships ont provoqué le départ de plus de 15000 immigrés, les émeutes se sont répandues ce mercredi jusqu’à Durban et des policiers d'élite ont été déployés à Johannesburg. Les pauvres, touchés par un taux de chômage qui atteint 40% de la population, trouvent des boucs émissaires dans les réfugiés des pays environnants dont les zimbabwéens, accusés de venir leur voler leur travail.
Pas question de faire de la politique ici mais le fait est que le pays, qui fait briller les yeux de tous ceux qui l’ont visité, souffre aujourd’hui d’une vague de violence qui ne peut pas rassurer ceux qui veulent encore envisager de s’y rendre. D’autant que des prévisionnistes, alarmistes, font état de menaces formulées à l’encontre des blancs qui, eux mêmes, envisagent de créer des milices de défense dans certains quartier de la capitale. Une possible escalade de la situation est à envisager. Dommage car la destination a bien des atouts pour les touristes. Mais la fiche -pourtant prudente, toujours diplomatique- du Ministère Français des Affaires étrangères, énumère une longue liste de risques et de précautions à prendre pour visiter une destination riche en apparence, mais où la crise économique est aujourd’hui gravissime et explose dans la violence. Renoncer au voyage, c’est renoncer à apporter dans un pays une aide économique directe ou indirecte dont il aurait bien besoin. Mais dans ces conditions… Difficile de rêver encore du parc Kruger.

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mercredi 21 Mai 2008