Drôles de gâteaux.

Les cookies sont à l’informatique ce que les indics sont à la police : de véritables mémoires implantées dans votre ordinateur personnel et qui se souviennent très bien de tout ce que vous faites.



Le net bruisse d’une rumeur qu’à ce jour nous avons constaté sur plusieurs sites internet de vente de voyages, mais sans pouvoir l’expliquer. Un tarif aérien, donné le matin à 8 heures change brutalement de prix, au fur et à mesure des visites ! Même destination, même vol, mêmes horaires de départ et d’arrivée. Et des tarifs en hausse d’une visite à l’autre. Bien sûr, il y a le fameux « yield management» des professionnels, un système qui établit les prix en fonction de la demande. Un Paris/New York en décembre, est un vol demandé. L’acheter au dernier moment coûte cher. Mais un pour un séjour à Miami en avril 2007 ?

Comment expliquer qu’entre 9 heures et 19 heures le même jour, son prix ait changé quatre fois ? Les coupables, montrés du doigts par des internautes informaticiens : les cookies ! Ces fameux mouchards, qui se souvenant de votre visite, indiqueraient aux sites en ligne que vous êtes revenu, donc intéressé ! On comprend la suite du mécanisme. Deux cadors de l’informatique et du web, contactés hier après midi, confirment la faisabilité technologique sans pour autant valider les assertions des internautes. Il faut voir. Il reste que sur le Net, le conseil se répand comme la poudre : avant de revenir sur un site de vente en ligne déjà visité, il faut « effacer les cookies ». Un geste simple et facile à faire, détaillé sur tous les sites informatiques du net. Revenez comme neuf !

Marcel Lévy
ml@vacancespratiques.com

Mardi 19 Septembre 2006

pub
pub