vacances pratiques


Version imprimable

Drôles d’hôtesses




L’imagination des animateurs de télévision est sans limite. Aux Etats-Unis, une petite chaîne locale, voulant concurrencer les Vidéo gags aux gros budgets, a imaginé un ou deux sketches qu’un réalisateur s’est mis en tête de tourner en caméra caché. Le gag, à l’origine, tournait autour du voyage et d’un client, maquillé pour mieux ressembler à Ben Laden. Sa mission : acheter un billet d’avion pour rentrer en Irak.

Rien de bien fin mais rien de super dangereux pour autant. Du moins c’est ce que l’on peut penser en lisant le scénario. Oui mais voilà, pour faire crédible le réalisateur a voulu apporter sa touche personnelle à cette histoire déjà un peu limite. Pendant que son acteur d’origine iranienne négociait son voyage, il a téléphoné en douce à l’agence de voyage pour l’informer qu’un terroriste apparemment «arabe» allait venir acheter un titre de transport pour l’Irak. Il fallait donc que les vendeuses le retiennent en attendant la police. On imagine aisément la suite. En cinq minutes à peine, l’agence est bouclée par dix voitures de la police, informée par le patron de l’agence. Le drame a été évité de justesse et le réalisateur « farceur » confondu. Le juge local a condamné la chaîne de télévision et le réalisateur à deux mois de travaux d’intérêts général avec comme mission «Apprendre aux enfants du comté que dire et faire faire des bêtises ne restent pas impuni».
Le pire: l’histoire a donné des idées aux sénateurs républicains qui veulent maintenant faire voter un texte précis pour condamner toute plaisanterie autour du terrorisme. Un texte qui s’annonce explosif.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Mercredi 21 Février 2007