Des vacances à l'économie

L'an dernier les Français ont dépensé en moyenne 680 euro pour leurs vacances d'été, contre 620 en 2004. Petite augmentation, détaillée dans les derniers résultats de l'étude 2005/2006 sur les loisirs en Europe réalisée par le cabinet d'études B&P pour Vacances Pratiques



Les Français ont ainsi dépensé nettement moins que les Allemands qui ont consacré 890 euro à leurs vacances d'été et ils sont quasiment à égalité avec les Néerlandais (687 euro) mais ils se classent devant les Espagnols (660) les Italiens (640) et les Britanniques (628). Chacun se dit sensible au prix, et pas de surprise, chacun a vu aussi des augmentations (75%). Et si il y a des menaces économiques fortes", 71% des Français se déclarent prêts à abandonner leurs projets de vacances, ce qui est également le cas de 87% des Néerlandais, 78% des Allemands, Italiens et Britanniques mais seulement 67% des Espagnols.
Il s'agit bien sûr de "moyenne": il y a beaucoup de gens qui dépensent beaucoup plus et... beaucoup aussi qui dépensent bien moins. Même avec le prix de l'essence, un billet de train ou d'avion en hausse, le séjour chez Mamie reste la solution la plus économique. Pas de quoi réjouir les professionnels du voyage. Mais que chacun puisse prendre l'air, c'est important aussi. Allo, Mamie?...

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

PS Pour les techniciens: L'enquête a été menée selon la méthode des quotas auprès de 4.957 foyers en Europe, dont 545 en France. Les premiers résultats ont été établis sur la base de 91% des informations traitées et analysées dans six pays.

Mercredi 12 Juillet 2006
pub
pub