vacances pratiques


Version imprimable

Cuba, avant que tout ne change !


Le soleil est garanti, mais il ne fait pas l'essentiel de Cuba. L'essentiel, ce sont ses habitants. Gentils, accueillants, charmeurs, animant une ambiance très particulière de pays longtemps isolé sur lequel souffle aujourd'hui un vent de liberté. Si vous connaissez et surtout si vous ne connaissez pas, il est urgent d'y aller pour découvrir, de La Havane aux Cayos en passant par Trinidad, un pays envoûtant qui va très vite changer.



Plages, rhum et cigares, Cuba est tout cela et plus encore. Les belles voitures américaines des années 30 qui vrombissent dans les rues, un peu essoufflées mais démarrant au quart de tour, côtoient les plages de sable blanc et les fabriques de cigares. Les amateurs se laisseront enivrer par les effluves du rhum et par les rythmes endiablés de salsa qui s’échappent des fenêtres à toute heure. Cette destinations, de nombreux tour-opérateurs la proposent car elle offrent à la fois le dépaysement et le soleil, le sécurité et l'inattendu aussi, car l'île est en perpétuelle évolution même si le temps semble s'y être un peu arrêté.
A son tour Directours part à la conquête de l'île cet hiver, avec des itinéraires et des visites qui offrent l’assurance de pouvoir découvrir ce beau pays et d’assister à son réveil. C'est par exemple une découverte en semi liberté via l'autotour "l'Essentiel de Cuba", qui propose en 9 jours/7 nuits de voir l’essentiel du pays avec notamment la découverte de La Havane et Trinidad, toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’Humanité. Après avoir quitté La Havane, le visiteur fera un détour par la Vallée de Vinales, puis par la ville de Santa Clara devenue un sanctuaire réservé à Che Guevara. Le circuit se terminera par 2 nuits sur le Cayo Santa Maria pour une pause balnéaire avant de quitter Cuba. En somme, un excellent circuit balnéo-culturel (à partir de 1 629 € TTC par personne, en savoir plus ici. Autre formule, le tour-opérateur suggère aussi un séjour La Havane suivi d'une pause balnéaire au Cayo Santa Maria. La visite de la capitale économique, politique et culturelle de Cuba, ville coloniale historique, est ainsi suivie d'un séjour sur le petit îlot de Cayo Santa Maria. Cet archipel a été déclaré Reserve de la Biosphère par l’Unesco. Les paysages sont à couper le souffle : plages de sable blanc immaculé, eau cristalline, quelques iguanes, des flamants roses et des pélicans (à partir de 1 809 € TTC par personne, en savoir plus ici. Un bon compromis découverte et détente, qui donnera sûrement envie de revenir pour découvrir le sud de l'île et Trinidad, l'autre ville historique coloniale !

Mercredi 13 Novembre 2013