vacances pratiques


Version imprimable

Contre mauvaise fortune bon cœur




La tempête de la semaine dernière a fait des dégâts considérables en France et en Grande-Bretagne, et notamment détruit une quarantaine de mètres de l’estacade du port de Capbreton, la jetée en bois emblématique de la ville, construite en 1858 sous Napoléon III. La ville landaise y a perdu une partie de son visage habituelle. Les Sables d’Olonne, en Vendée, ont également changé d’allure, mais avec une nouvelle attraction touristique !

«Les sables d’Olonne, quand vous y aurez goûté, vous ne voudrez plus les quitter !» : la ville a décidé de jouer l’humour autour de cet énorme cargo de 88 mètres de long jeté sur sa plage par la tempête. L’Artémis est devenu pour elle un nouvel argument publicitaire. Le cargo attire des milliers de visiteurs venus parfois de très loin pour contempler ce spectacle étonnant, pour la plus grande satisfaction des commerçants. Cela pourrait sembler de mauvais goût mais, ma foi, le bateau ne présente aucun danger ni aucun risque de pollution, et les marins qui se trouvaient à bord n’ont eu qu’un peu de peur mais aucun mal ! Alors, les Sables d’Olonne comptent bien profiter de l’occasion pour développer leur notoriété : un concours a été lancé sur le site Facebook, la ville fait la publicité de son prochain Vendée Globe Challenge, la course autour du monde à la voile qui partira de la ville en novembre 2008.
Quand aux touristes qui souhaitent aller mettre les pieds sur le sable cet été, ils n’ont pas à s’inquiéter : la plage sera dégagée d’ici là ! Si tout va bien, les prochaines grandes marées de début avril devrait permettre de déséchouer le cargo. Et les commerçants pourront toujours tenter de vendre posters et cartes postales souvenirs !

Annie Fave
af@vacancespratiques.com

Dimanche 16 Mars 2008