Beaucoup d’efforts pour rien ?



La Guadeloupe, à coup de réductions tarifaires sur l’aérien ou de promotions diverses et variées, cherche à se parer d’une vertu qu’elle a perdu voilà longtemps : rester la destination préférée des français pendant l’hiver. Malheureusement, il suffit de parcourir les forums pour se rendre compte du travail à accomplir pour séduire les européens. Un fossé immense entre la réalité et la destination que la pub ne suffira pas à combler.

Accueillir, c’est avoir du plaisir à recevoir des étrangers chez soi. Là est le vrai secret de la réussite. Après la sortie fracassante du groupe Accor voici deux ans, qui stigmatisait le sens de l’accueil dans les Antilles françaises, il semblerait bien que la Guadeloupe n’ait pas retenu les critiques qui la concernaient directement. Plus d’accueil, plus de gentillesse vis-à-vis des touristes et une réelle prise en compte des visiteurs par un programme d’animation qualitatif, il n’en fallait pas plus pour redonner l’envie de découvrir l’île. Des critiques que la Martinique, elle, a su prendre en compte et qui donne aujourd’hui à l’île voisine de la Guadeloupe bien des attraits pour les séjours dans les Caraïbes.
Que reprochent les voyageurs à la Guadeloupe ? Avant toute chose ce semblant de rejet du touriste par la population. «Si vous n’êtes pas content, la République Dominicaine est à côté», a même explique un chauffeur de taxi à deux métropolitains lassés d’attendre que se termine une discussion avec un parent rencontré sur la route! Selon les touristes, il manque aussi en Guadeloupe des services réels aux voyageurs, une approche plus réaliste des coûts et enfin, une hôtellerie de charme, voire de luxe, seule capable de redorer le blason des lieux. Et la Guadeloupe le mérite franchement. L’île est sublime, géographiquement riche et attirante. Dommage de se faire bousculer pour d’importants détails faciles à améliorer.

Marc Dandreau
md@vacancespratiques.com

Mardi 3 Avril 2007

pub
pub