Atteindre les sommets, en short !



Il compte remettre ça ! L’alpiniste néerlandais qui a renoncé la semaine dernière à conquérir l’Everest pour cause d’orteils gelés a promis de retenter l’expérience l’année prochaine… toujours en short, en sandales et torse nu, évidemment.


Il s’appelle Wim Hof, mais la presse le surnomme «L’homme de glace» pour ses aptitudes à résister au grand froid. Cet aventurier de 48 ans a fait de l’ascension en petite tenue sa spécialité. Il considère même qu’ «il n’existe pas de plus grand défi». Quitte à faire passer Edmund Hillary et Tenzing Norgay (les premiers à avoir atteint le sommet de l’Everest) pour… des chochottes disposant d’oxygène et de vêtements bien chauds. Wim Hof, un voyageur de l’extrême ? Peut-être. Un amateur des records inutiles ? Sûrement. Mais il n’est pas le seul à vouloir figurer au célèbre Guinness Book. La semaine dernière, c’est un Britannique qui a réalisé une première historique en téléphonant avec son portable depuis le toit du monde. Et un sherpa népalais a battu son propre record du monde en y grimpant pour la 17ème fois. Mais dans ces deux derniers cas, les recordmen ne mettaient pas leur santé en jeu. La glace en short, c’est tout de même franchement surréaliste. A tout prendre, frileuse comme je suis, je préfèrerai m’attaquer au désert en doudoune de plumes…

Coralie Pascaud
cp@vacancespratiques.com

Lundi 28 Mai 2007
pub
pub