Ambiance, ambiance…



Si tu vas à Rio, n’oublie pas de monter là-haut…bien protégé ! Alors que le Carnaval se profile à l’horizon (les chars défileront du 17 au 20 février), le gouvernement a décidé de prendre le mors aux dents pour assurer la sécurité des touristes. Vaste programme !

Pas moins de 500 hommes supplémentaires, des costauds de la Force nationale de sécurité, vont être affectés sur les grandes voies express de Rio. Surveillance, surveillance, ils vont notamment se déployer sur l’axe bordé de favelas qui relie l’aéroport international à la zone sud touristique, la fameuse route sur laquelle les touristes étrangers se font régulièrement dévaliser. Habituellement, les taxis ou même les autocars s’y font arrêter manu militari, et ce n’est pas pour souhaiter la bienvenue...
Pourvu que le dispositif soit dissuasif !! Parce que se retrouver pris entre deux feux, celui des bandits et celui des forces brésiliennes, cela doit valoir le voyage mais c’est plutôt réservé aux aventuriers ! Le Christ du Corcovado, celui qui étend ses grands bras depuis 75 ans sur la ville, va devoir les allonger plus encore pour essayer d’appeler au calme et à la raison. Parce qu’après les embouteillages aériens provoqués en décembre par les grèves des contrôleurs aériens, la mauvaise réputation de razzias sur les plages et la montée de la délinquance, il faut vraiment avoir envie de la folie du Carnaval pour se risquer à Rio. Là tout de suite, j’aurais plutôt envie d’enfiler un masque vénitien….

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mardi 16 Janvier 2007

pub
pub