vacances pratiques


Version imprimable

Allez-vous serrer votre ceinture cet été ?


Les sondages divers et variés sur nos vacances 2013 sont tous d’accord sur un point : l’année sera aux économies. Comme si, les autres années, nous dépensions sans compter ! Le fait est que l’œil est très attentif aux dépenses en ce moment, mais il est tout de même important, aussi, de se faire plaisir.



Restrictions, restrictions, tel est le mot d’ordre affiché partout, chez nous et dans nos entreprises. Chaque sou doit être investi avec efficacité. Certes. Mais les agences de voyage soulignent qu’elles ont des clients de dernière minute et même si les offres sont moins nombreuses que d’habitude – les tour-opérateurs ont restreints leurs propres achats – il y a de quoi se faire plaisir, en ligne et en vitrine. Et nous avons bien envie de reprendre cet ancien slogan de Jet Tours : «On peut tout rater, sauf ses vacances !». S’il est bien une période de l’année où on a envie de lâcher un peu la bride, ce sont bien les congés annuels. Alors sortons le système D.

Les promos, donc. Mises le plus souvent en ligne ou en travers des vitrines, elles permettent de partir en dernière minute à prix attractif au bout du monde. Pas de secret, les meilleures affaires sont sur les destinations les moins demandées, pour des raisons plus ou moins valables. Cette année, la Tunisie s’avère comme l’an dernier très accessible, et ne me dites pas que vous êtes inquiet : qui a vu un touriste en carafe à Djerba ? Personne ! Les allemands et anglais l’ont d’ailleurs bien compris, ils sont les seuls sur la plage. La Turquie a comme la Grèce de bons prix à offrir, et n’oublions pas l’Hexagone. En oubliant les bords de mer surchargés, il y a vraiment de bonnes options à prendre, à l’hôtel ou en bungalow. Pour partir, mais désormais évitez la dernière minute, il y a aussi les offres des low-costs. Si vous ne prenez pas les vols les plus fréquentés aux jours les plus demandés, vous pouvez obtenir des prix imbattables, ce qui permet de transférer le budget avion sur celui de la location ou des loisirs. Il y a aussi l'option du partage de location mais attention, il faut bien choisir le co-loc, sous peine d'un enfer estival. Et puis depuis combien de temps n'avez vous pas vu la Tante Jeanne ? Elle adore les gosses, non ? Et si en plus elle habite en bord de mer....

De manière générale et selon le Baromètre CA Com/LH2/BFM Business publié cette semaine, 2 3% des Français prévoient de dépenser "beaucoup moins" que l'an dernier, et 16% "un peu moins" pendant leurs vacances d'été. Compréhensible. Les économies se concentreront principalement sur le shopping et les cadeaux souvenirs (58%), suivis des sorties et des loisirs (28%) et de l'alimentation (restaurant, snack) pour 27%. Mais il y a aussi 9% des Français comptent se faire plaisir et relâcher les cordons de la bourse cet été. De quoi relancer l’économie mais surtout le moral, la clé de voûte de la relance ! Et vous, comptez vous serrer votre ceinture cet été, ou pas ?

Annie Fave

Mardi 9 Juillet 2013