A part !



La version 2007 du rapport publié chaque année par le World Travel Market vient de sortir. Elle pose les bases des tendances qui vont, dans les mois qui viennent, inspirer l’industrie touristique dans la création de ses nouveaux produits. A la page 18 du rapport, il est dit que le tourisme religieux a le vent en poupe et le texte souligne le potentiel représenté par des compagnies aériennes communautaires principalement originaires de pays musulmans.

De telles compagnies pourraient, toujours selon le rapport, faire, au cours de vols, des appels à la prière, mettre le Coran sur chaque siège et diffuser des programmes religieux… Jusque là, rien à dire. La cible visée étant les voyageurs qui se rendent à la Mecque, le produit peut apparaître cohérent. Puis deux lignes plus bas, le rapport explique qu’il faudrait également prévoir des sections séparées entre les hommes et les femmes… Ou comment transformer un avion en un ersatz de lieu de culte et en un lieu de ségrégation… Car si demain, de tels avions existent, je suis prête à parier qu’après demain, des compagnies se poseront en ultra-spécialiste sur ce marché et feront voler des avions interdits aux femmes…
Mais peut-être le plus choquant dans tout cela n’est-il pas tant dans l’idée que de telles compagnies puissent exister mais qu’avant même qu’elles aient vues le jour, le principe fasse aussi facilement son chemin dans les esprits de pays qui se veulent démocratiques et humanistes. Baudelaire disait « La démocratie est la tyrannie des imbéciles ». Il aurait pu en dire autant, parfois, de la religion.

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Jeudi 22 Novembre 2007
pub
pub