vacances pratiques


Version imprimable

A chacun ses traditions !




Dinde ou poularde, chapon ou gigot, chaque famille a ses traditions pour Noël. Aux Etats-Unis ce jeudi soir, ce sera dinde : le menu de Thanksgiving est incontournable dans toutes les familles américaines. Avec sauce au canneberges, et suivie d’une tarte aux potirons si possible. A table ! Rien à voir avec le menu du premier Thanksgiving, en 1621. Petite page d’histoire ?

Pas question d’essayer de rencontrer des américains en dîner amical ce soir, si vous êtes aux Etats-Unis: rares sont ceux qui abandonnent la table familiale pour le jour d’action de grâce. Et même si George Bush a comme de coutume gracié la dinde de la Maison Blanche, ce ne sera pas la fête du volatile aujourd’hui !! Rien à voir avec le menu du premier Thanksgiving, qui était en 1621 une Fête des récoltes, si on en croit les historiens, rien à voir avec Dieu ou diable. Encore que ce premier rendez-vous était un peu considéré par les anglais comme un pacte avec le Diable, puisque ce sont des indiens qu’ils avaient invité à ripailler alors que ces messieurs emplumés n’étaient pas vraiment en odeur de Sainteté. Un village de colons anglais du 17ème siècle a été reconstitué dans la Plantation de Plymouth (Massachussetts), et c’est du gibier qui est sur la table, apporté par les indiens Wampanoag (je vous en bouche un coin, hein ?) et du canard que les colons auraient apporté. Pas de tarte à l’horizon, les colons n’avaient guère de farine et pas de sucre, nous dit-on. La colonisation, c’est pas de la tarte.
Au fait, c’est en septembre qu’elle avait lieu, la fête. Mais bon, Monsieur Lincoln (Abraham) a trouvé plus pratique, en 1863, d’instaurer la fête le 4ème jeudi du mois de novembre, d'en faire un jour férié. Pour une fête des récoltes, pas top. On comprend pourquoi l’histoire s’y est perdue !!

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com

Mercredi 21 Novembre 2007