400 millions de touristes et moai, et moai, et moai…



Faut-il que certains voyageurs, puisqu’il faut bien les appeler comme cela, soient parfois d’une bêtise crasse… Faut-il que certains touristes se sentent partout comme chez eux et se permettent de se conduire plus mal que chez eux ? Faut-il que certains imbéciles, parce qu’ils ont mis les pieds hors de leurs propres frontières, s’imaginent exemptés de rendre des comptes et se croient libres d’agir à leur guise ? Apparemment, si l’on en croit l’histoire qui suit…

Un touriste finlandais en voyage sur l’île de Pâques a été arrêté mardi par les autorités policières chiliennes. Motif invoqué : Marko Kulju, c’est son nom, a vandalisé une statue de l'île. Dénoncé par une habitante, il a reconnu les faits et a avoué avoir cassé l'une des oreilles d'un moai pour le rapporter dans sa maison… Selon l’AFP qui cite pour l’occasion le sous-préfet de police de l'île, Kulju aurait déclaré que «La statue lui paraissait majestueuse, et c'est pourquoi il tenait à en rapporter un souvenir à son retour en Finlande». Un aveu qui tient probablement lieu d’excuses à ses yeux et qui est, somme toute, relativement défendable… C’est vrai quoi ! Personnellement, je trouve que la statue d’Isis qui orne le temple de Philae en Egypte serait du meilleur effet dans mon salon, entre mon ficus et ma télé… Je m’en vais donc de ce pas la couper en morceaux, la mettre dans ma valise et la ramener d’Egypte où sa présence est, vous en conviendrez, très surfaite… Plus sérieusement, la police chilienne a manqué d’humour sur cette affaire et l’imbécile cité plus haut est passible d'une amende de 18 600 dollars… Une paille quand on sait que les Moaï ont été sculptés il y a plus de quatre siècles…

Stéphanie Clément
scg@vacancespratiques.com

Jeudi 27 Mars 2008
pub
pub